Images au hasard

 

L'Église d’Algérie vous souhaite la bienvenue au monastère de Tibhirine

 

L'Église d’Algérie vous souhaite la bienvenue au monastère de Tibhirine

Le 21 mai 1996, sept moines trappistes étaient assassinés en Algérie. Leur mort a soulevé l’émotion de la communauté internationale. Le testament spirituel de frère Christian de Chergé résonne aujourd’hui comme l’un des grands textes du XXème siècle. Cette petite communauté de l’Atlas vivant en proximité avec ses voisins algériens est allée jusqu’au bout de l’amitié et de la fidélité à une vie monastique plantée en terre d’Islam. Ce qui a fait vivre cette communauté continue d’inspirer bien des hommes et des femmes aujourd’hui, de tous horizons, aspirant à vivre cette fraternité qu’ils ont signée de leurs vies.

 

 

couleSept taches de sang sur une terre d'islam. Sept lumières dans la nuit de l'Atlas. Sept roses blanches sur le parvis des Droits-de-l'Homme. Sept vies pour Dieu et l'Algérie.
La mort tragique des moines de Tibhirine a bouleversé tout homme de coeur, croyant ou non, de part et d'autre de la Méditerranée. Les sentiments de révolte et d'admiration se sont mêlés sous le choc de l'événement. Au moment où la mémoire de ces sept frères trappistes passe à l'histoire, au nom même des milliers de vicimes anonymes des années noires, il importe de conserver précieusement et de faire fructifier leur message : une parole de paix, un geste de réconciliation, une prière d'espérance.