Images au hasard

« Il faut que des hommes et des femmes prennent le chemin de l’Atlas pour faire fleurir le désert irrigué du sang des frères.  Le deuil se fait, il a fallu du temps, le moment est venu de faire germer l’espérance ». P. JM Lassausse

Aujourd'hui, il n'y a plus de communauté monastique, il n'y a plus de moines. Il y a aujourd’hui des croyants qui continuent a faire vivre Tibhirine. De communauté temporaire en communauté temporaire constituées de quelques personnes, Tibhirine poursuit le travail commencé par les frères.

Tibhirine est a ce jour :

  • Un lieu de prière, de recueillements, de retraite spirituelle,
  • Un lieu d’accueil ouvert sur le monde des croyants chrétiens et musulmans et sur le monde des non-croyants,
  • Une exploitation agricole tournée vers la culture d'arbres fruitiers et la culture des légumes.

Les personnes présentes

 Jean-Marie LassausseJean-Marie Lassausse, prêtre de la mission de France, qui a passé de nombreuses années en Afrique, au Maroc, en Tanzanie puis en Egypte, assure une présence au monastère depuis 2001.

Lire la suite : Les personnes présentes

Le travail de la terre

TravailJean-Marie Lassausse gère le domaine agricole avec deux ouvriers agricoles, Samir et Youssef, qui travaillaient déjà au monastère avec les frères moines.
Les produits de la ferme sont vendus au marché de Médéa. Une partie de la production agricole est transformée sur place et vendue dans le petit magasin du monastère (confitures, jus de fruits, tisannes, lavandes ..)

Lire la suite : Le travail de la terre

L'hospitalité

IMG 8179 640x480Le monastère garde la tradition d’accueillir comme le Christ lui-même les hôtes et les visiteurs. Le plus important reste d’ouvrir le grand portail du monastère quand on frappe à la porte.

Ceux que leur pas conduit au monastère, retraitants, groupes, amis, familles, pour chercher un approfondissement de leur vie de prière peuvent bénéficier de l’aide des personnes présentes en passant quelques jours à notre hôtellerie. Ils pourront partager nos célébrations eucharistiques, notre louange des heures ou notre prière silencieuse selon les possibilités de chacun.

Lire la suite : L'hospitalité

L'acceuil des visiteurs

 visiteurs"Seize ans après l’assassinat de sept moines de Tibéhirine, des visiteurs du monde entier continuent d'affluer pour découvrir ce monastère qui peine encore à retrouver une communauté."

L'acceuil se fait chaque jour sans discontinuer. Visiteurs isolés, groupes s eprésentent à la porte du monastère.

Lire la suite : L'acceuil des visiteurs

Les activités d'artisanat

artisanatLa région de Tibhirine est située en zone rurale.
Des femmes, pour la plupart au foyer, s’adonnent à diverses activités artisanales dont la broderie, le tricot, la couture, le crochet, le tissage.

Depuis 2005, grâce au concours de religieuses, une action a été menée pour regrouper ces artisanes régulièrement au monastère. Elles se perfectionnent dans leur métier et les plus avancées sont chargées d’encadrer la poursuite des activités à domicile.

Actuellement, les travaux qu’elles réalisent, broderies de linge de table, trousseaux de mariée, layette et autres objets de décoration, sont proposés en expositions-ventes et leur procurent une certaine autonomie financière.

C’est l’occasion, pour elles, de se retrouver au monastère et de tisser des liens d’amitié.
Ces contacts perpétuent le sens de l’esprit des moines, dont la vie était liée à la population.

Sous-catégories

  • Le travail de la terre

    FermeDepuis 2001, s'inscrivant dans la plus pure tradition du travail manuel des frères trappistes-cisterciens, Jean-Marie Lassausse exploite à Tibhirine près de 8 hectares de terres agricoles.
    Jean-Marie Lassausse exploite les terres avec l'aide de deux ouvriers agricoles salariés du monastère. La plus part des parcelles organisées en terrasse s'étalent au pied du monastère, irriguées par l'eau du bassin principal, fruit du travail de frère Paul.
    Cultures fruitières (plus de 2500 arbres) et maraichage constituent les productions de la terre au monastère. Un petit troupeau de moutons est confié à Samir. Une transformation importante de la production est réalisée sur place par Youssef : confitures, jus de fruits, tisanes, lavandes.