Une message

Quand on se met loyalement à l’écoute d’un autre peuple en prière, on découvre que les attitudes et les mots les plus simples de l’expression spirituelle ignorent les frontières des religions. Cela va se traduire par un lien profond dans la prière avec les autres hommes et les autres croyants. Je sais là une communion qui dépasse les frontières

Quand un A-DIEU s'envisage...

S'il m'arrivait un jour - et ça pourrait être aujourd'hui - d'être victime du terrorisme qui semble vouloir englober maintenant tous les étrangers vivant en Algérie, j'aimerais que ma communauté, mon Église, ma famille, se souviennent que ma vie était DONNÉE à Dieu et à ce pays. Qu'ils acceptent que le Maître Unique de toute vie ne saurait être étranger à ce départ brutal. Qu'ils prient pour moi : comment serais-je trouvé digne d'une telle offrande ? Qu'ils sachent associer cette mort à tant d'autres aussi violentes, laissées dans l'indifférence de l'anonymat.

Lire la suite...

C’est d’ores et déjà un des textes spirituels majeurs du XXe siècle… Le « Testament » de Christian de Chergé, moine de Notre-Dame de l’Atlas, est un texte d’une grande profondeur, mais aussi d’une vraie dimension littéraire.

D’une extraordinaire densité, ce texte a été rédigé en décembre 1993, deux ans avant les évènements tragiques, à une époque où les islamistes lancent un ultimatum, enjoignant à tous les étrangers de quitter le sol algérien. Christian de Chergé, d’une plume précise et bouleversante, annonce le choix irrévocable d’une« vie donnée à Dieu et à ce pays ».

En mai 1996, en apprenant la mort des moines, la famille de Christian de Chergé découvre avec émotion le contenu de la lettre envoyée par le prieur deux années plus tôt. Pressentant que ce texte dépasse largement le cadre familial et s’adresse à tous, les proches de Christian de Chergé prennent contact avec le quotidien La Croix pour proposer la publication du Testament. Depuis, le texte ne cesse d’être lu et relu par tous ceux qui le découvrent.