Une message

Quand on se met loyalement à l’écoute d’un autre peuple en prière, on découvre que les attitudes et les mots les plus simples de l’expression spirituelle ignorent les frontières des religions. Cela va se traduire par un lien profond dans la prière avec les autres hommes et les autres croyants. Je sais là une communion qui dépasse les frontières

Père Robert FOUQUEZ - Juin 2007

Les 7 moines enterrés ici ont vécu la fin de leur vie dans une Algérie en proie à une violente tourmente fratricide faite de sang et de feu.

Alors, pourquoi ont-ils choisi de rester, au risque de leur vie ? Pourquoi Célestin après sa grave opération cardiaque, quitte-t-il la France, malgré les conseils de ses médecins, et revient-il à Tibhirine ? Pourquoi Paul, en visite dans sa famille, reprend-il l’avion dans les heures qui précèdent son enlèvement, avec –entre autres bagages- des arbres à planter ?

Lire la suite...

« En quoi consiste l’esprit de Tibhirine, dans sa relation avec l’Islam et avec son environnement humain en général ? Il est d’abord une présence fraternelle. Il suppose d’être vrai dans notre consécration à Dieu, communautairement et individuellement. Cela conditionne tout le reste. Il ne servirait à rien d’entamer le dialogue avec l’autre, différent, si notre propre vie monastique n’était pas déjà perpétuellement tournée vers la recherche de cette harmonie entre frères de sa communauté.

Lire la suite...