Une message

Quand on se met loyalement à l’écoute d’un autre peuple en prière, on découvre que les attitudes et les mots les plus simples de l’expression spirituelle ignorent les frontières des religions. Cela va se traduire par un lien profond dans la prière avec les autres hommes et les autres croyants. Je sais là une communion qui dépasse les frontières

L'abbaye Notre-Dame de l'Atlas,monastère de cisterciens-trappistes, fondé le 7 mars 1938 à Tibhirine, près de Médéa, en Algérie, s'inscrit dans une histoire plus large de présence des moines sur la terre algérienne. Après l'assassinat des 7 frères, et une tentative d'installation d'une nouvelle communauté en 1998, les cisterciens ont quittés l'Algérie en s'établissant au Maroc près de Fès. Le nom "Monsatère Notre-Dame de l'Atlas" est depuis attribué au monastère situé a Midelt au Maroc, le monastère de Tibhirine ayant pris depuis lors le nom de "Notre-Dame de Tibhirine".

Lire la suite...

Présence cistercienne en terre algérienne

En 1843, des moines de l'Abbaye Notre-Dame d'Aiguebelle fondent une abbaye à Staouëli, en Algérie, en vue de former la population aux techniques agraires modernes. L'abbaye de Staouëli, et son exploitation agricole, se développent rapidement. Mais en 1904 les moines quittent le pays en raison de difficultés à rentabiliser le domaine et par crainte de la loi française sur les associations, votée en 1901, qui limite les droits des congrégations religieuses .

Lire la suite...