Une message

Quand on se met loyalement à l’écoute d’un autre peuple en prière, on découvre que les attitudes et les mots les plus simples de l’expression spirituelle ignorent les frontières des religions. Cela va se traduire par un lien profond dans la prière avec les autres hommes et les autres croyants. Je sais là une communion qui dépasse les frontières

logo chemin neuf 300x300Le 15 août 2016, l’Église catholique en Algérie demande à la communauté du Chemin Neuf de s’occuper du monastère.

Une petite fraternité, composée d'un prêtre, de trois soeurs célibataires consacrées et d’un cinquième frère, prend donc la suite afin de perpétuer la tradition d’accueil du monastère. Leurs missions sont multiples : maintenir la vie de prière et la tradition d’hospitalité du lieu, exploiter les terres agricoles et entretenir les espaces, et, enfin, faire grandir la tradition d’œcuménisme et de dialogue inter-religieux de cette oasis chrétienne où sont enterrés les sept frères martyrs. Les visiteurs, très nombreux, affluent par centaines chaque mois.

dialogueTibhirine, c’est un esprit de dialogue avec les plus proches qui partagent le quotidien de frères.

 « Le dialogue se trouve forcement marqué par cette situation minoritaire des chrétiens en Algérie Il ne peut se faire au niveau des idées ou des grands concepts théologiques.
C’est dans le travail, la vie quotidienne que se joue vraiment le dialogue. Ce que j’appelle le « dialogue de vie » qui a la richesse essentielle d’être réciproque.

Lire la suite...

travaux samirLa communauté gère le domaine agricole avec deux ouvriers agricoles, Samir et Youssef, qui travaillaient déjà au monastère avec les frères moines.
Les produits de la ferme sont vendus au marché de Médéa. Une partie de la production agricole est transformée sur place et vendue dans le petit magasin du monastère (confitures, jus de fruits, vinaigre de pommes, fromages, miel, tisannes, lavandes ..)

ribhaLe Ribat es-Salam, ou Lien de la Paix, est né en 1979, à l’ombre du Monastère de Tibhirine, de quelques hommes et femmes bien enracinés dans l’Église, dont frère Christian et le père Claude Rault, qui ont voulu vivre une solidarité spirituelle avec l’Islam, vécue dans la prière.

Lire la suite...