Frère Christian

frere-christian de cherge« Il est certain que Dieu aime les Algériens et sans doute a-t-il choisi de le démontrer en leur donnant nos vies…
Pour chacun, c’est un moment de vérité et de lourde responsabilité  en ces temps ôu ceux que nous aimons se sentent si peu aimés.
Chacun apprend peu à peu à intégrer la mort dans ce don et avec la mort toutes les autres conditions de ce ministère du vivre ensemble qui est une exigence de totale gratuité. » (lettre circulaire – 25 04 1995)